Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La manœuvre devant permettre à la sonde spatiale Juno de réduire sa période orbitale autour de Jupiter est reportée en raison d'un problème avec son moteur principal.
Lancée en août 2011 par la Nasa, la sonde spatiale Juno a fini par se placer sur l'orbite de Jupiter le 5 juillet dernier après un long voyage qui n'a pas été direct. Un retour à proximité de la Terre deux ans après son lancement a permis de corriger sa trajectoire via le champ de gravitation de notre planète.

JunoAutour de Jupiter, Juno est actuellement sur une orbite très elliptique de 53 jours. Pour son prochain passage au plus près de la géante gazeuse le 19 octobre, il était initialement prévu une manœuvre consistant à allumer le moteur principal de la sonde pendant moins d'une quarantaine de minutes et ainsi la placer sur une orbite de 14 jours.

La sonde devra finalement faire une orbite elliptique supplémentaire avant la tentative de réduction de sa période orbitale autour de Jupiter qui a donc été repoussée au 11 décembre. La raison de ce report est liée à un problème avec le moteur principal.

D'après l'agence spatiale américaine, des données de télémétrie indiquent que " deux clapets anti-retour d'Helium jouant un rôle important dans l'allumage du moteur principal " n'ont pas répondu comme prévu au cours d'une séquence de commande initiée la semaine dernière. Ils ont mis plusieurs minutes à s'ouvrir au lieu de quelques secondes.

Il faut désormais mieux comprendre ce dysfonctionnement avant de profiter de la prochaine fenêtre pour allumer le moteur principal. Si le problème ne peut pas être résolu, la sonde ne pourra pas faire autant de survols qu'escompté afin d'étudier Jupiter.

Pour autant, la mission scientifique n'est pas jugée en péril à ce stade. À l'occasion de son prochain survol de Jupiter, Juno en profitera pour mettre en action l'ensemble de ses capteurs pour recueillir des données.

Explications

Tag(s) : #Orbite, #Avaries

Partager cet article

Repost 0