Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici les premières images de Juno de la Grande Tache Rouge de Jupiter, immense tempête emblématique de la plus grande planète du Système solaire. Le 10 juillet, la sonde n'était qu'à 9.000 km de ce tourbillon connu des astronomes depuis 350 ans. Actuellement, elle mesure 16.350 km, soit 1,3 fois la taille de la Terre.
Ces images étaient très attendues depuis l'annonce de la Nasa que la sonde Juno, qui épie Jupiter depuis tout juste un an (elle est arrivée le 4 juillet 2016), survolerait la Grande Tache Rouge le 10 juillet de cette année. C'est fait, la sonde a transmis les images brutes mardi et elles ont été mises en ligne hier, mercredi.
 

En savoir plus <<

  Le « scientifique citoyen » Jason Major, qui ne rate pas une seule image de Juno, a retraité l’image brute quelques heures après que la sonde l’a envoyée. Le vaisseau était à 13.917 km au-dessus de la tempête. « Il est toujours intéressant de voir ces nouvelles images brutes de Jupiter à leur arrivée, explqiue-t-il. Mais il est encore plus passionnant de prendre les images brutes et de les transformer en quelque chose que les gens peuvent apprécier. C'est pour cela que je vis. » © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Jason Major
  Le « scientifique citoyen » Jason Major, qui ne rate pas une seule image de Juno, a retraité l’image brute quelques heures après que la sonde l’a envoyée. Le vaisseau était à 13.917 km au-dessus de la tempête. « Il est toujours intéressant de voir ces nouvelles images brutes de Jupiter à leur arrivée, explqiue-t-il. Mais il est encore plus passionnant de prendre les images brutes et de les transformer en quelque chose que les gens peuvent apprécier. C'est pour cela que je vis. » © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Jason Major
  Le « scientifique citoyen » Jason Major, qui ne rate pas une seule image de Juno, a retraité l’image brute quelques heures après que la sonde l’a envoyée. Le vaisseau était à 13.917 km au-dessus de la tempête. « Il est toujours intéressant de voir ces nouvelles images brutes de Jupiter à leur arrivée, explqiue-t-il. Mais il est encore plus passionnant de prendre les images brutes et de les transformer en quelque chose que les gens peuvent apprécier. C'est pour cela que je vis. » © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Jason Major
  Le « scientifique citoyen » Jason Major, qui ne rate pas une seule image de Juno, a retraité l’image brute quelques heures après que la sonde l’a envoyée. Le vaisseau était à 13.917 km au-dessus de la tempête. « Il est toujours intéressant de voir ces nouvelles images brutes de Jupiter à leur arrivée, explqiue-t-il. Mais il est encore plus passionnant de prendre les images brutes et de les transformer en quelque chose que les gens peuvent apprécier. C'est pour cela que je vis. » © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Jason Major

Le « scientifique citoyen » Jason Major, qui ne rate pas une seule image de Juno, a retraité l’image brute quelques heures après que la sonde l’a envoyée. Le vaisseau était à 13.917 km au-dessus de la tempête. « Il est toujours intéressant de voir ces nouvelles images brutes de Jupiter à leur arrivée, explqiue-t-il. Mais il est encore plus passionnant de prendre les images brutes et de les transformer en quelque chose que les gens peuvent apprécier. C'est pour cela que je vis. » © Nasa, JPL-Caltech, SwRI, MSSS, Jason Major

Tag(s) : #Images

Partager cet article

Repost 0